Prendre
rendez-vous

Football: Douleurs et traumatismes de chevilles

Retrouvez ici la revue des lésions et traumatismes les plus fréquents lors de la pratique du football. Apprenez à les reconnaître et à les éviter.

18 juillet 2016

traumatismes de la cheville chez le footballeur

Avec 270 millions de joueurs recensés (soit 4% de la population mondiale!), le football est certainement le sport le plus populaire au monde. Qu’il soit pratiqué en tant qu’amateur ou professionnel, il n’en demeure pas moins une source très fréquente de traumatismes et se place comme un des sports les plus contraignants pour le pied et la cheville. Lésions traumatiques aiguës ou chroniques, tendinites, arthrose, la gamme des atteintes est vaste et complexe.

Voici une liste des lésions les plus fréquentes ainsi que leur traitement. 

Pourquoi le football est-il si contraignant pour le pied et la cheville? Bien que la question soit simple, la réponse n'en est pas moins complexe. Il existe une multitude de points spécifiques qui s'additionnent et créent alors des conditions favorables aux traumatismes. Il suffit de suivre un match et les joueurs pour comprendre la source de ces lésions. Le football est un sport où les accélérations doivent être explosives, le port de crampons entraîne des contraîntes majeures en bloquant le pied par rapport au reste du corps, les hyperflexions et hyperextensions de la cheville blessent l'articulation, les contacts directs (tacles,etc..) peuvent être très violents...Bref, les sources de traumatismes sont légion et tout footballeur qui se respecte a souffert ,tôt au tard, de problèmes de ses membres inférieurs.

Conflit articulaire

conflit articulaire cheville

Le conflit articulaire est défini par un blocage mécanique d'une articulation. Les causes sont nombreuses mais on retrouve généralement des excroissances osseuses ou des cicatrices fibreuses de part et d'autre de l'articulation. Lorsque la cheville est mise en flexion ou extension, ces excroissances rentrent en contact les unes avec les autres, bloquant le mouvement et entraînant des douleurs (cf image ci-dessus).
Des études scientifiques ont montré que les mouvements forcés, lors de la frappe d'un ballon par exemple, imposent un impact violent entre les os de la cheville.  Ceci entraine des microlésions de l'os et un saignement (hématome) qui, bien qu'indolores, finissent avec les années par se calcifier. Il est d'ailleurs assez simple de reconnaitre un jeune footballeur uniquement en regardant ses radiographies de cheville qui souvent montrent le développement de ces excroissances, aussi appelées ostéophytes.  

Les lésions ligamentaires (entorses, par exemple) peuvent aussi entraîner un blocage, en créant une masse de tissus fibreux dans la cheville. Elle est généralement située sur le bord latéral de la cheville, avec une zone douloureuse très spécifique.

Bien que ces excroissances soient généralement asymptomatiques, il est parfois nécessaire de les opérer en cas de douleurs persistantes ou de blocages. Le développement de l'arthroscopie de cheville a été une vraie révolution dans la compréhension et le traitement de ces lésions. 

 Pour plus d'informations, retrouvez notre page spécifique sur les conflits de cheville)

 

Entorse de cheville

 

Impossible de parler de traumatologie du footballeur sans se pencher spécifiquement sur les entorses de cheville.
Le design des chaussures de football est clairement un des facteurs de risque principaux. Courir avec des crampons est évidemment obligatoire sur un terrain de football, sans quoi la liste des traumatismes serait certainement deux fois plus longue! Cependant, l'instant spécifique où les crampons sont plantés dans le sol est un moment particulièrement dangereux. A ce moment précis, le pied est fixé dans une position alors que tout le reste du corps est en mouvement. Il suffit alors que le mouvement soit modifié pour entraîner des forces extrêmes au niveau articulaire. C'est en général à ce moment que surviennent les lésions ligamentaires du genou, les entorses de cheville, ou les fractures. Il existe d'autre facteurs de risque important comme un défaut d'axe des membres inférieurs, une laxité ligamentaire, un pied creux, etc...

L'entorse de cheville est une lésion des ligaments stabilisant les os. Distendus, déchirés ou rompus, ils peuvent ne plus jouer leur rôle et rendre la cheville instable ou douloureuse chroniquement. Il est important de bien entraîner la musculature de sa cheville et d'effectuer régulièrement des exercices d'équilibre (proprioception) afin de limiter les risques d'entorses. Assurez-vous aussi de l'entretien et du choix de vos chaussures de football voir de l'ajout de semelles sur mesure.

 


Arthrose de cheville


Cheville normale vs arthrose de cheville

Il s'agit d'une question et préoccupation fréquentes des footballeurs, professionnels ou amateurs. Contrairement aux autres articulations comme la hanche ou le genou, l'arthrose de cheville est généralement post-traumatique, c'est à dire que l'arthrose se développe dans les suites d'un traumatisme majeur de la cheville, même ancien. On retrouve classiquement une fracture de cheville, de l'astragale ou du tibia dans l'historique des patients souffrant d'arthrose. Il n'a jamais été prouvé que l'hyper-utilisation de la cheville, comme par exemple chez un sportif d'elite, était en soi source d'arthrose. Il est évident que plus on utilise une articulation lésée, plus les dégâts sont rapides, mais il est alors nécessaire de présenter une pathologie sous-jacente.

On sait cependant que l'instabilité de cheville est une source d'arthrose fréquente. Cette particularité est souvent méconnue et négligée mais il nous parait très important d'être sensibilisés sur le sujet. Plus de 80% des chevilles instables vont développer de l'arthrose à un degré plus ou moins important! Il est donc primordial de suivre une rééducation optimale après une entorse, car nombre d'instabilités sont dues à une traitement insuffisant après le traumatisme. Dans les cas les plus évolués, il est parfois nécessaire de recourir à une stabilisation chirurgicale qui règle le problème d'instabilité définitivement. 

 

Fractures

Entorse cheville football

 

Les tacles, meilleurs amis d'une bonne défense en fond de terrain, sont probablement les pires ennemis de l'intégrité osseuse du footballeur! la charge, sur un membre bloqué au sol par les crampons, entraîne des fractures parfois sévères et nous avons tous en mémoires ces images impressionnantes de fractures lors de match télévisés. Les os les plus souvent atteints sont le tibia, le péroné et les métatarsiens, mais il existe une longue liste de fractures possibles. Souvenez-vous en si des douleurs liées à un traumatisme sportif peinent à diminuer. 

Il n'y a, évidemment, pas vraiment de moyen de vous protéger de ce type de traumatisme car c'est en général l'adversaire qui entraîne la lésion. Néanmoins, sachez être prudent et n'oubliez pas qu'une chute est souvent beaucoup moins préjudiciable qu'un tacle sur un jambe bloquée. Si vous avez été victime d'un tel traumatisme et que vous avez de la peine à poser le pied, il est fort probable que vous soufriez d'une fracture. Dans ce cas, rendez-vous dans un service d'urgences pour effectuer des radiographies et un examen spécialisé.