Prendre
rendez-vous

Entorse de cheville

Instabilité de cheville

De quoi s’agit-il?

L’entorse de cheville est le traumatisme orthopédique le plus fréquent et la première cause de consultation spécialisée. Classiquement, elle survient lors d’un mécanisme de torsion de la cheville et touche principalement les ligaments latéraux, responsables de la stabilité de l’articulation. Au nombre de 3, ils assurent la congruence articulaire et empêchent tout déplacement anormal des os les uns par rapport aux autres.

Bien traitées, 90% des entorses guérissent spontanément en 2-3 mois. Si les douleurs persistent au delà, on parle d’entorses compliquées. Elles nécessitent alors des examens complémentaires ou une prise en charge particulière.

 

Les causes les plus fréquentes de persistance de douleurs sont :

Ces douleurs persistantes doivent motiver une consultation spécialisée.

Ligaments externes de la cheville
  • Fig 1

    Ligaments latéraux de la cheville, touchés lors d’une entorse

On classifie les entorses selon leur gravité et le type de lésion ligamentaire :

Stade I : entorse légère. Elongation simple des ligaments.

Stade II : entorse moyenne. Déchirure partielle des ligaments.

– Stade III : entorse grave. Déchirure complète des ligaments.

 

 

Présentation clinique

L’entorse est un événement traumatique douloureux. La cheville est généralement tuméfiée, douloureuse au mouvement et à la palpation. On peut noter le développement d’un hématome en cas de déchirure ligamentaire (entorses stade II/III). Il est parfois impossible de poser le pied durant les premiers jours.

Bien traitée, l’entorse montre une amélioration progressive des douleurs en quelques semaines ou mois.

Quand voir un spécialiste

Il est conseillé de consulter un service d’urgence ou un médecin lors d’une entorse. Cela permettra d’effectuer une radiographie et de s’assurer qu’il n’y a pas de lésion autre comme une fracture de cheville ou du pied.
Une consultation spécialisée chez un orthopédiste ou un médecin du sport doit être programmée en cas de persistance de douleurs après 2-3 mois ou chez les sportifs d’élites.

Vous avez des questions ou souhaitez consulter un spécialiste?

PRENEZ RENDEZ-VOUS

Cliquez ici