Prendre
rendez-vous

Hallux rigidus

Hallux Rigidus Genève

De quoi s’agit-il?

L’hallux rigidus est une arthrose du gros orteil (= hallux), en particulier de l’articulation entre le métatarsien et la phalange. L’arthrose se défini par une usure du cartilage, revêtement blanc couvrant les os dans les articulations. La perte de cartilage est irréversible et entraîne petit à petit une raideur de l’articulation dont la mobilité est rapidement altérée (=rigidus). Avec l’évolution de la maladie, on note le développement d’excroissances ou éperons osseux autour de l’articulation (= ostéophytes). Ceux-ci entrainent des conflits mécaniques soit entre eux, soit lorsqu’ils sont volumineux, directement avec la chaussure. Il y a donc 3 gènes dues à cette pathologie : la perte de mobilité, les douleurs articulaires et le développement d’ostéophytes.

Hallux Rigidus
  • Fig 1

    Hallux normal
    L’articulation est couverte de cartilage

  • Fig 2

    Hallux rigidus
    Destruction de la surface articulaire et développement d’ostéophytes sur son pourtour

Bien que les douleurs articulaires dues à la perte du revêtement cartilagineux soient tardives, le développement d’ostéophytes est rapidement problématique. En effet, la mobilité de l’articulation dépend de la congruence de ses deux surfaces, à savoir une demi-sphère s’articulant avec une cupule. Les ostéophytes entraînent inévitablement un conflit, surtout en flexion dorsale (extension) de l’orteil.

  • Fig 1

    Hallux normal
    Mobilité complète

  • Fig 2

    Hallux rigidus
    Conflit entre la phalange et l’ostéophyte, bloquant le mouvement

Hallux normal vs Hallux rigidus

Présentation clinique

Classiquement, le gros orteil souffre d’une importante diminution de sa mobilité et peut être douloureux à la mobilisation ou en flexion dorsale, lorsque la phalange entre en conflit avec l’ostéophyte.

Si ce dernier est volumineux, il entraîne un frottement direct très handicapant dans la chaussure.

Quand voir un spécialiste

La diminution de la mobilité n’est en général pas un motif de consultation. C’est lorsque les douleurs deviennent significatives à la mobilisation ou dans les chaussures qu’il est conseillé de voir un spécialiste.

L’examen clinique est complété par un bilan radiologique qui permet de localiser la position des ostéophytes et de déterminer le stade de gravité de la maladie.

Vous avez des questions ou souhaitez consulter un spécialiste?

PRENEZ RENDEZ-VOUS

CLIQUEZ ICI