Névrome de Morton: qu’est ce que c’est?

La maladie de Morton ou névrome de Morton est une pathologie fréquente du pied. Elle touche 3 femmes pour 1 homme et est caractérisée par des douleurs de l’avant-pied. Sa localisation est généralement entre les 3e et 4e orteils, mais peut parfois atteindre l’espace entre les 2e et 3e orteils.

La sensibilité des orteils est assurée par des nerfs situés entre les métatarsiens, sous le pied. Ces nerfs peuvent être irrités et s’enflammer, entraînant une gêne très importante et douloureuse avec symptômes neurologiques, comme des fourmillements ou une anesthésie des orteils. Lorsque ces symptômes sont présents, le diagnostic est confirmé facilement. Dans le cas où seule la douleur est présente, il est important de faire la distinction entre un vrai Morton, et d’autre pathologies douloureuses de l’avant-pied, comme des bursites, métatarsalgies, etc..

 

Diagnostic

L’examen clinique et l’historique sont généralement suffisants, mais on propose souvent un examen radiologique (échographie ou IRM) permettant d’affiner le diagnostic. La taille du nerf est un point important, car lorsqu’il est comprimé durant une longue période, la structure interne du nerf tend à se modifier et le nerf grossi de manière définitive, augmentant encore la compression de cette structure avec les os/ligaments voisins et précipitant des douleurs de plus en plus fortes.

 

Comment vivre avec un névrome de Morton?

La compression du pied entraine un écrasement du névrome et une augmentation des douleurs. Préférez donc des chaussures souples, larges et privilégiez les chaussures rondes plutôt que pointues. Les talons hauts sont également à limiter car ils augmentent la pression sous l’avant du pied. Choisissez donc bien vos chaussures!!!

Enfin, le port de semelles orthopédiques spécifiques peut améliorer la situation en redistribuant les charges ou en corrigeant un hyper-appui localisé.

 

Que faire en cas d’échec?

 

Si vous avez modifié vos habitudes de chaussage, mis en place des semelles et que les douleurs ne font qu’empirer, il est conseillé de consulter votre médecin traitant ou un orthopédiste. Une fois le diagnostic confirmé, des infiltrations peuvent être effectuées et aident généralement temporairement. Pour un résultat à long terme, il faudra peut-être recourir à la chirurgie afin d’enlever complètement ce nerf malade, ou, dans les cas les plus légers,  le décomprimer.

Dans tous les cas, n’attendez pas le dernier moment pour consulter, car plus le problème est pris à temps, meilleurs seront les résultats.

Pour de plus amples informations sur le névrome de Morton ..>

 

 

Mesdames: Les pires chaussures pour vos pieds

Auteur: Dr Adrien Ray

Comment reconnaître les chaussures inadaptées à vos pieds ?

1. Talons ultra hauts
chaussures inadaptées pour vos pieds

Ce type de chaussures entraîne un nombre incalculable de souffrances au niveau du pied, allant des entorses de chevilles aux fractures de stress.

Conflit postérieur

Afin de stabiliser le pied, ces chaussures possèdent généralement un renfort rigide entourant le talon. En cas de chaussage trop petit, l’appui est augmenté et en cas de chaussage trop grand, des frottements peuvent avoir lieu. Cette hyper-pression entraîne des cloques, œdèmes et parfois des douleurs du tendon d’Achille ou du talon.

Mauvaise position du pied

Les talons hauts induisent un déplacement du poids du corps vers l’avant et une surcharge très importante de toute la région antérieure de pied. Cette hyper-pression entraîne une inflammation des structures osseuses (métatarsalgies) ou des nerfs (syndrome de Morton) qui la constituent. Attention en particulier chez les femmes souffrant d’oignons (hallux valgus) car ces chaussures augmentent largement la symptomatologie.

Conseils

Assurez-vous de porter la bonne pointure et n’hésitez pas à protéger votre peau en cas d’atteinte cutanée. La hauteur du talon doit rester raisonnable et on décrit généralement 5cm comme étant la hauteur idéale pour un pied. Vérifiez bien les capacités amortissantes de la partie antérieure des chaussures avant de les acheter et ne craquez pas pour des chaussures inadaptées à vos pieds.

2. Ballerines

chaussures inadaptées pour vos pieds

Compagnon tendance des jours ensoleillés, la ballerine ne pose pas de problème lié au talon. Elle n’en demeure pas moins une importante source de douleurs éventuelles et met vos pieds à rude épreuve.

L’absence de support de l’arche du pied et la souplesse de la semelles induisent des tensions extrêmement fortes au niveau des structures tendineuses et oblige votre musculature à travailler en conséquence. Des douleurs de genoux ou de dos peuvent apparaître et la pathologie la plus classique est une inflammation du talon ou des ligaments plantaires, aussi appelée fasciite plantaire. Redoutable par l’intensité de ses douleurs, elle peut être de traitement particulièrement difficile.

Conseils

Si vous ne jurez que par vos ballerines pour cet été, investissez dans une paire de semelles, idéalement sur-mesure. L’amorti au niveau du talon et le support de la voûte du pied permettra à ce dernier de se reposer et de limiter les risques importants de blessures. Soyez particulièrement vigilantes si vous souffrez de pieds plats, d’arthrose du gros orteil ou de fasciite plantaire, car les ballerines ne feront qu’augmenter la symptomatologie.

3. Talons aiguilles

chaussures inadaptées pour vos pieds

Souvenons-nous qu’une part importante du poids du corps est supportée par le talon. La surface de contact avec le sol est alors importante pour assurer un appui correct. Au-delà de leur hauteur, la finesse de ces talons entraîne ainsi un risque majeur d’entorses de cheville, car ces chaussures sont mécaniquement très instables . Toute femme portant ce type de souliers connaît parfaitement cette sensation de dérobement imminent lorsque le talon glisse sur un pavé ou en cas de pluie.

Conseils

Si vous souffrez d’instabilité chronique de cheville, limitez la hauteur de vos talons ou préférez des talons avec un appui plus large.

4. Chaussures pointues

chaussures inadaptées pour vos pieds

Plates ou à talons, les chaussures à avant pointu sont les pires ennemis de vos orteils. Contraints dans un espace étroit, ils sont comprimés en permanence et la moindre de leur déformations entraînera invariablement des douleurs. Les femmes souffrants d’oignons (ou hallux valgus), de déformations des petits orteils ou du bord latéral du pied, sont particulièrement sujettes à ces lésions.

Conseils 

Sachez reconnaître les chaussures inadaptées à vos pieds. Si vous souffrez déjà de déformations des orteils, choisissez de préférence des chaussures à avant large, rond ou carré, qui s’adaptera beaucoup mieux à votre morphologie. Attention aussi à ne pas prendre des chaussures trop petites qui ne feront qu’amplifier le problème.

En conclusion

Fashionista, sportive assidue ou grande voyageuse, vos pieds sont souvent malmenés par vos chaussures. Au-delà de vouloir écarter toutes les chaussures inadaptées pour vos pieds et nuisibles pour votre santé, il est important de connaître votre morphologie et ses faiblesses. Chaque pied est différent et supporte plus ou moins bien les stress liés à notre activité ou à notre habillement. Sachez alterner les types de chaussures pour permettre à votre corps de se reposer, adaptez vos chaussures à vos faiblesses et ne craquez jamais pour l’achat d’une chaussure inconfortable ou trop petite. Il vaut souvent mieux passer sur un coup de cœur que souffrir à long terme d’un choix malheureux.

Soyez raisonnable si vous voulez porter encore longtemps un éventail de chaussures différentes. Enfin, n’hésitez pas à consulter un spécialiste en cas de douleurs persistantes.

Dans le même domaine: Comment bien choisir ses chaussures de sport